• L'Aven d'Orgnac

    Cette histoire commence il y a 100 millions d’années, depuis la formation de la roche calcaire, jusqu’à la découverte de l’Aven d’Orgnac, en 1935, qui nous permet aujourd’hui d’admirer de gigantesques salles souterraines. C’est aussi une histoire humaine, depuis le tranchant du silex que l’on taillait ici, il y a 350 000 ans, et la transmission qui se poursuit à la Cité de la Préhistoire. Venez apprendre un peu, rêver beaucoup, changer d'ère surtout...

     

    Jolie visite

    723 marches à monter ouf.......

    L'Aven d'Orgnac (Gard)

    L'Aven d'Orgnac (Gard)

    L'Aven d'Orgnac (Gard)

    L'Aven d'Orgnac (Gard)

    L'Aven d'Orgnac (Gard)

    L'Aven d'Orgnac (Gard)


    23 commentaires
  • Jardin de la Jaijsinia

    Créé en 1906 par Marie-Louise Cognacq-Jaÿ, fondatrice de La Samaritaine. Classé Jardin remarquable, il est scientifiquement géré par le Muséum national d’Histoire naturelle. 4 800 plantes de montagne réparties en 2 500 espèces. Fermé en période hivernale.

    Créé en 1906 par Marie Louise Cognac Jaÿ, fondatrice de La Samaritaine. Classé Jardin remarquable de France. 3km de promenade bucolique et romantique avec un dénivelé de 80m. 2700 plantes de montagne réparties en 2500 espèces.

    Le jardin est sculpté sur le flanc montagneux sud dominant le village. La Jaÿsinia s'étend sur 3,700 hectares, sur un terrain en forte pente (80 mètres de dénivelé). Il compte 2500 espèces de la flore de montagne provenant des cinq continents. Depuis 1936, il est sous la Direction scientifique du Muséum national d'Histoire naturelle (département des Jardins Botaniques et Zoologiques). Le jardin est doté d'un laboratoire ouvert aux scientifiques, qui abrite une collection de plantes de Savoie et des Alpes en herbiers. Jeux d'eau et de cascades, scènes arborées, ruines du château de la Tornalta (XIIème), chapelle (XVIIIème), 4800 plantes provenant du monde entier.

    Écrin de nature au cœur du patrimoine, le jardin « La Jaÿsinia » dans le village Haut Savoyard de Samoëns fait exception. Jardin botanique unique en son genre dans les Alpes, il ne regroupe pas moins de 2500 espèces de fleurs de montagne. A la fois lieu d'étude et véritable havre de paix où l'on vient se ressourcer, il constitue un passage obligé quand on vient séjourner à Samoëns.

    Un peu d'histoire...

    Le 1er juillet 1838 naquit une petite Septimontaine nommée Marie ­Louise Jaÿ dont le destin allait marquer le village et...la capitale ! A 15 ans, la jeune fille part tenter sa chance à Paris. C'est là-bas qu'elle rencontre Ernest Cognacq, qu'elle épousera par la suite. Ensemble, ils fondent « La Samaritaine ». Le succès est immédiat.

    A la tête d'une immense fortune, sans enfant, Marie ­Louise et Ernest consacrèrent la fin de leur vie aux bonnes œuvres et n'oublièrent jamais le village natal de Madame. C'est il y a 100 ans, en 1906, que Marie­Louise crée le jardin botanique de la Jaÿsinia.

    Plus que le simple témoignage de son attachement à son village, la Jaÿsinia est un lieu unique, sculpté sur le flanc montagneux sud dominant le village de Samoëns.

    La promenade dans le jardin, exposé plein sud, est extrêmement bucolique. Le petit sentier serpentant dans la montagne vous amène, entre cascades et jeux d'eau, jusqu'aux ruines du château de la Tornalta (XIIe siècle) et à une chapelle du XIIIe siècle.

    Plus vous monterez, plus la vue sur le bourg s'ouvrira à vous. Une balade digne des plus beaux tableaux des paysagistes romantiques. En plus du panorama magnifique, ce sont les milliers d'essences de plantes et de fleurs qui vous raviront les sens.

     

     


    5 commentaires
  • PASSY (Hte Savoie)

    Passy est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

    Commune de moyenne montagne appartenant à la communauté de communes Pays du Mont-Blanc, elle comptait 10 795 habitants en 2014, ce qui en fait la onzième commune haut-savoyarde. Elle est par ailleurs la plus grande du département et est constituée de nombreux hameaux ou villages (Bay, Charousse, les Ruttets, Passy, Marlioz, Chedde, Joux, la Frasse et, au-delà de l'Arve, les Plagnes). Elle se situe dans la partie haute de la vallée de l'Arve, dans la province historique du Faucigny, sur les contreforts du massif du Chablais, au début de ce que l'on nomme désormais le pays du Mont-Blanc.

    L'histoire de Passy semble débuter au Ier siècle avec la colonisation romaine dont on retrouve des traces notamment dans la toponymie locale. L'implantation est à mettre en relation avec la une situation remarquable du point de vue de l'exposition. Au cours du Moyen Âge, le territoire de Passy appartient au Faucigny, possessions des sires de Faucigny, mais dépend de la châtellenie de Charousse, suzeraine des comtes de Genève ou de Genevois, et certains lieux appartiennent également aux comtes de Savoie. Lors de l'acquisition du comté de Genève (1401) par les Savoie, la situation trouve une stabilité et deux siècles plus tard les communiers obtiennent le droit de propriété de l'ancienne seigneurie. La suite est marquée par l'agropastoralisme jusqu'à la fin du XIXe siècle où le hameau de Chedde se transforme en site industriel grâce à la production de ce que l'on nommera par la suite la cheddite. Parallèlement, le plateau d'Assy, en position d'adret, accueille les prémices d'un tourisme médical avec l'installation de sanatoriums. Ces développements dynamisent la croissance démographique. Si l'activité sanitaire se poursuit au cours des décennies suivantes, celle-ci est en passe de disparaître en ce début du XXIe siècle. L'activité industrielle se maintient. Par ailleurs, la commune a poursuivi son activité touristique avec le domaine skiable de Passy Plaine-Joux et la mise en tourisme de son riche patrimoine, notamment à travers des itinéraires de découverte.

    Feux de Bengale soir de la Saint-Jean

    PASSY Haute Savoie

    PASSY Haute Savoie

    Le lac de Passy

    PASSY Haute Savoie

    PASSY Haute Savoie

    PASSY Haute Savoie

     

    PASSY Haute Savoie


    10 commentaires
  • Le château d'Almodovar del Río est une forteresse d'origine arabe située dans la localité homonyme, dans la communauté autonome d'Andalousie au sud de l'Espagne. Antérieurement, il était une place forte romaine, son édification actuelle remonte à 760. Il a été plusieurs fois remanié au cours du Moyen Âge.

    Entre 1901 et 1936, il a été restauré par son propriétaire, Rafael Desmaissieres y Farina, 12e comte de Torralva, sous la direction technique de l'architecte Adolfo Fernández Casanova (es).

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)

    Château Almodovar del Rio (Espagne)


    5 commentaires
  • Séville (en espagnol : Sevilla, en latin : Hispalis) est une ville du Sud de l’Espagne, capitale de la province de Séville et de la communauté autonome d’Andalousie2.

    Peuplée de 700 169 habitants en janvier 2013, située au centre d'une riche région agricole, traversée par le Guadalquivir et connectée à un important réseau de communication, la cité est le cœur économique, politique et culturel de l’Andalousie, et constitue l’une des plus importantes villes du pays mais aussi de l'Europe du Sud.

    C’est également une ville au passé prestigieux, ayant légué un patrimoine artistique d’une immense richesse, ce qui en fait une des destinations touristiques les plus prisées d’Europe et l'auréole d’un certain prestige. Ses monuments, les nombreux artistes qui y sont nés ou y ont œuvré, son histoire glorieuse, ses fêtes traditionnelles, mais aussi son climat, ont contribué à sa renommée.

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)

    Séville (Espagne)


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique